La sopimat vous conseille

Certification HQE® 4

By 22 avril 2013 No Comments
Nous abordons dans ce numéro les cibles 5 et 6 de la démarche HQE dans l’acier, soit des questions relatives au rapport de l’acier à l’eau et aux déchets. L’acier se distingue une fois de plus par ses qualités dans les domaines de la gestion de l’eau et de la gestion des déchets sur un chantier.Faroe_Islands

Des rejets très limités
L’acier ne rejette pas de métaux lourds dans l’environnement et il est conforme
aux directives européennes existantes.
Récupération des eaux de pluie
Les eaux pluviales récupérées par des systèmes en acier inoxydable ou en acier pré laqué peuvent être réutilisées pour certaines applications telles que l’arrosage des jardins ou le lavage des voitures.

Le support idéal des toitures végétales
Les solutions en bac acier peuvent accueillir un toit végétalisé. Ce type de toiture est en plein développement de par le monde en s’inscrivant aussi dans un process HQE vertueux. En particulier concernant l’énergie, le cycle de l’eau, le confort thermo-hygrométrique, le bruit et l’amélioration du cadre urbain.
Une toiture végétale doit supporter le poids de l’installation prévue qui peut doubler voire tripler lorsqu’elle est gorgée d’eau en cas de pluie. Le toit peut être plat ou incliné (35° au maximum). Il est recommandé de construire des terrasses avec une pente minimale de 1 à 2 %, pour diminuer l’épaisseur de la couche drainante, et donc le poids de la structure.

La toiture végétale présente de multiples avantages
Elle protège le toit des UV et des chocs thermiques et augmente donc sa durée de vie. Le « toit vert » possède un très grand intérêt sur le plan de l’équilibre thermique de la maison : il permet de garder la fraîcheur en saison chaude, isole du bruit et améliore la qualité de l’air en absorbant les poussières, certains polluants et les rejets de gaz carbonique. En plus, il  filtre les eaux de pluies pour pouvoir les réemployer en usage domestique : chasses d’eau, arrosage, etc. L’implantation de ce type de toitures est seulement à l’étude aux Antilles en raison de contraintes d’humidité ambiantes et de pluviométrie très spécifiques.

Gestion des déchets acier
sur chantier

Une fois les déchets acier récupérés sur un chantier, il suit de quelques étapes pour leur donner une nouvelle vie, notamment le tri à l’aide d’un aimant, le pressage et le stockage sous forme de balles avant d’être transporté en métropole et refondu dans un haut fourneau pour une nouvelle utilisation.
Il est ensuite coulé en plaques (brames) pour produire des produits plats comme de la tôle ou en barres (billettes) pour des produits longs comme des tubes pour le bâtiment.

Nettoyage des parties acier d’un bâtiment : facilité de nettoyage et impact environnemental minimum.
L’utilisation de l’acier n’a pas d’impact spécifique sur la production et la gestion des déchets en phase d’exploitation.
Par exemple, le choix de l’acier inoxydable pour habiller les parois de locaux permet un nettoyage facile en offrant une bonne résistance aux agents agressifs de lessivage. Les produits d’enveloppe en acier pré laqué ne nécessitent quant à eux pas d’entretien particulier : un simple lavage à l’eau claire sans détergent est bien souvent suffisant.

Suite au prochain numéro

Dossier réalisé en partenariat avec l’Office Technique d’Utilisation de l’Acier (www.otua.org).

Leave a Reply